Espirat Aux Portes de la Toscane Auvergnate

  • Espirat
  • Espirat
  • Espirat
  • Espirat

Accueil du site > Histoire > L’histoire d’Espirat : la période Gallo-Romaine

L’histoire d’Espirat : la période Gallo-Romaine

Espirat : Histoire d’un village

 

DES TRACES DE L’OCCUPATION GALLO-ROMAINE

JPEG - 17.6 ko
céramique sigillée (Lezoux)

On le sait, l’occupation gallo-romaine a été importante dans toute la région de la Limagne. Le nom de la commune, Espirat, vient d’ailleurs du latin "Spiracum" (mentionné en 1262) dérivé du nom du propriétaire du domaine établi à cet emplacement, probablement Spirus ou Severus.

Au cours des différentes prospections éffectuées par des archéologues depuis 25 ans, de nombreux indices de sites ont été découverts :

  • En 1991, à 750 m à l’Ouest/Nord-Ouest du bourg un petit site a livré des fragments de tessons gallo-romain dont de la sigillée. Lors de la même étude, un autre site a été trouvé à 300 m au Nord/Nord-Est du bourg. En plus de la sigillée, il a livré de la céramique commune et des tuilles.
  • En 1993, aux Sagnes un site plus important a été localisé par le céramologue G.Rogers. Ce dernier a livré de la sigillée, de la céramique grise et de la céramique à engobe blanche datant des IIéme et IIIéme s. ap. J.-C.
JPEG - 150.2 ko
Engobe blanche
  • Dans le même temps au Nord-Ouest d’Espirat, en limite de la commune de Vassel, a été trouvé du mobilier du IIème siècle, de la sigillée et plusieurs morceaux d’hypocauste, prouvant qu’ici se trouvait un bâtiment plus important (villa ? thermes ?) qui avait eu recourt à cette méthode de chauffage
JPEG - 114.2 ko
Hypocauste

Hypocauste  : A l’époque gallo-romaine certaines maisons parmi les plus riches étaient chauffées avec la même technique que dans les thermes : les Romains faisaient brûler du bois dans un four situé sous un appentis à côté de la maison. Entre les fondations et le sol de la maison existait un espace libre (salle hypocauste) où se trouvaient suffisamment de petites colonnes de briques empilées pour soutenir le plancher. L’air chauffé dans le four circulait entre les pilettes et chauffait ainsi l’habitation.

  • Un autre site important a été détecté également dans ces années 1990-1993 par G.Roger. Il se situe à l’Est de la D997. Sur ce site il a ramasse de la céramique fine, de la sigillé lisse et engobée rouge, de la terra nigra, de la verrerie et une monnaie de Crispine. Ce site a été occupé du Ier au IIIème s. ap. J.-C. Des silex et une pointe de flèche ont également été ramassé sir les lieux.
JPEG - 34.6 ko
Terra Nigra
  • Sur la rive droite du Jauron a été localisé un autre site d’époque gallo-romaine datant lui aussi du Ier au IIIème siècle de notre ère. Sur le même lieu a été ramassé deux haches polies. Ces indices, comme les silex sur l’autre site, laissent entrevoir la possibilité d’une occupation plus ancienne.
  • Au Nord d’Espirat a été repéré en prospection un petit site qui a livré de la céramique datant du Ier au IVème siècle ap. J.-C.

 

 

 



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP